HYSOPE AFRICAINE

 

L’HYSOPE AFRICAINE

Newbouldia laevis 2

Nom scientifique : Newbouldia laevis       .          Famille : Bignoniaceae

wolof : Walakour  ,   yorouba :  Akoko   ,    Malinké : kinkin ,      Diola :egompa

Newbouldia laevis est une espèce de plantes tropicales appartenant à la famille des Bignoniaceae qui regroupe les plantes Dicotylédones. Il s'agit d'un arbuste à croissance rapide muni de feuilles persistantes. Il peut se présenter sous la forme d'un arbre pouvant atteindre 20 m de haut, ou d'un arbuste ne dépassant pas 8 m. Son tronc d'arbre peut atteindre 90 cm de diamètre. Elle est caractérisée par les feuilles de couleur vert foncé et de grandes fleurs de couleur violette et elle est utilisée comme une plante ornementale. Ce qui lui vaut d’être de plus en plus retrouvée dans les maisons et les jardins

Appelée en wolof, « Walakour» et en Diola « egompa», les fleurs matures sont roses et tombent à la saison sèche. Cet arbre se retrouve dans la région ouest-africaine et pousse sur des sols fertiles bien drainés.

La drogue végétale (Partie active) de Newbouldia laevis est composée des sommités fleuries, des feuilles et des racines. Elle contient des di terpènes, des flavonoïdes, des acides phénoliques et bien d’autres principes actifs.

Elle est douée de propriété analgésique, anti-inflammatoire, antiseptique  et expectorante.

Elle est utilisée pour soulager le rhume, la toux, les maladies bronchiques et pulmonaires.

Son écorce est particulièrement utilisée en médecine traditionnelle Africaine, il revêt des propriétés analgésiques. Parmi les vertus thérapeutiques qui lui sont attribuées, une décoction est utilisée dans le traitement de la toux, la constipation, des maux de tête, rhumes, sinusites, la diarrhée et de la dysenterie. Administrée aux enfants, elle contribue au traitement de l’épilepsie et de convulsions. Son écorce associée au piment permet le traitement des douleurs de la cage thoracique.

Une décoction fait à base des feuilles de Newbouldia laevis permet de traiter l'ophtalmie, la conjonctivite. Les feuilles sont souvent cuites dans une soupe à l'huile de palme et consommées par les femmes enceintes afin de faciliter l'accouchement.

L’huile extraite des feuilles de l’hysope appliquée sur la peau permet d’apaiser les douleurs rhumatismales et articulaires et une pâte faite à base des feuilles et appliquée sur la plaie causée par une morsure de serpent permet d'extraire le venin

 

Quelques remèdes traditionnels

FURONCLES

Faire bouillir une poignée d’écorce de tige de Newbouldia laevis dans du jus de canne à sucre.    Boire 125 ml après les repas durant 5 à 7 jours

Dysménorrhée

Faire  une décoction  de 10 minutes d’une attache de feuilles dans 2 litres d’eau.  Laisser reposer, filtrer et boire un demi-verre après les repas. Jusqu’à disparition des douleurs.

Ulcère de l'estomac

Une poignée de feuilles et d’écorces de tige en décoction dans 2 litres d’eau durant 10 minutes. Filtrer, mettre en bouteille et boire 150 ml matin, midi, et soir après les repas

Yeux douloureux

Les feuilles  sont  ramollies au feu puis pressées et le jus injecté dans les yeux (1 goutte matin et soir) jusqu’à amélioration.

Diarrhée

 Faire bouillir 3 racines dans 1 litre d’eau durant  15 minutes.  Laisser refroidir et  boire  100 ml, matin et soir jusqu'à la guérison

Hémorroïdes

Piler,  une poignée fraîche d’écorces de Newbouldia laevis  et de Mangifera indica, puis délayer dans 4 litres d’eau   et  effectuer un bain de siège matin et soir

Hématurie – sang dans les urines

Faire une décoction de 15 minutes avec une attache de racines  dans 2 litres d’eau. Laisser refroidir mettre en bouteille,  boire 250 ml  après les repas en y ajoutant le jus d’un citron.

Gastro – entérite, maux  Gastro – intestinaux

Boire 125 ml de la décoction de 10 minutes d’une attache de  feuilles de Newbouldia laevis et de Psidium guajava, 3 fois par jour après les repas.

Jaunisse,  Ictère

Faire bouillir une botte de feuilles dans 1 litre d’eau durant 10 minutes.  Boire 125 ml après le repas

Pour se purifier ou purifier votre maison

Cherchez une attache de feuilles de Newbouldia laevis  et de Boscia senegalensis et 7 petits oignons. Pilez pour obtenir une pâte, puis mettre au soleil pour sécher. Une fois sèche utilisez comme encens, pour s’encenser  ou pour encenser la maison. 

Utilisation : une pincée de 3 doigts sur du charbon ardent, se mettre debout dessus pour permettre la fumée de pénétrer dans tout le corps   (se couvrir d’un pagne) matin et soir durant 3 jours au minimum à 7 jours  au maximum.

Pour purifier la maison, ajouter 2 pincées de 2 doigts sur du charbon ardent chaque matin durant 7 jours

 

cliquez ici pour avoir les autres noms vernaculaires de l'Hysope Africaine

 

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire