MAL DE TETE

MAL DE TETE


 

DEFINITION

Les maux de tête, plus précisement nommés céphalées de tension (maux de tête le plus fréquent), siègent sous la voûte crânienne, en excluant le cou et la face. La douleur est présente en général des deux côtés de la tête (souvent dans la région frontale). Très fréquents, ils constituent l'un des premiers motifs de consultation médicale.


CAUSES

- le stress (surcharge de travail, stress émotionnel,...)

- une fièvre et des maladies infectieuses (tiques,...)

- une dépression ou des angoisses

- une fatigue (manque de sommeil), un surmenage ou une épuisement (en période d'examen ou burn-out)

- aucune explication (cause génétique?)

- un trouble visuel (glaucome)

- des troubles hormonaux (dysménhorrée, syndrome prémenstruel, ménopause,...)

- certaines conditions météorologiques (qui peuvent également provoquer des migraines)

- certains aliments (noix, chocolat, ...), boissons alcoolisées et boissons à base de caféine (dans certains cas le café soigne le mal de tête dans d'autres cas il l'aggrave)

- attention dans certains cas les maux de tête peuvent être les symptômes d'une maladie grave ou chronique comme : rhumatisme, hypertension artérielle, sinusite, méningite, affection du crâne, maladie des yeux, ...
Bien entendu si votre mal de tête dure longtemps et/ou vous suspectez une maladie grave ou infectieuse,
consultez rapidement un médecin.

- prise excessive de médicaments analgésiques (contre les maux de tête ou les inflammations), en effet des personnes qui prennent trop de médicaments contre les maux de tête peuvent voir un cercle vicieux s'installer provoquant des maux de tête causés par ces médicaments.

SYMPTOMES

Dans un mal de tête (céphalée de tension) la douleur a souvent lieu des deux côtés de la tête (souvent dans la région frontale).
On a l'impression d'avoir la
tête sérrée dans un étau ou comme un martèlement. Les céphalées peuvent survenir brusquement ou petit à petit et la durée peu varier de plusieurs minutes à plusieurs heures.

Une différence importante avec la migraine est que la douleur ne s'aggrave pas à l'effort et la céphalée n'est en général pasaccompagnée de nausées ou vomissements.

De plus on peut parler de
céphalée de tension chronique lorsqu' une personne subit plus de 15 accès par mois et cela pendant 6 mois, si cela est le cas parlez-en à votre médecin.


TRAITEMENTS

Pour traiter les maux de tête (céphalée de tension), on utilise des analgésiques (antidouleurs).

Les molécules, caractérisées par leur DCI (dénomination commune internationale),
les plus utilisées sont :

- paracétamol, 500 mg au dosage adulte, à prendre chaque 4 heures. En comprimé, comprimé à sucer, sachet, suppositoire ou comprimé effervescent.

- acide acétylsalicylique (=ASS, aussi appelé aspirine), au dosage adulte de 500 mg, à prendre selon avis du médecin ou pharmacien. En comprimé, comprimé effervescent ou comprimé instant.

- ibuprofène au dosage de 100, 200 mg ou 400 mg dosage adulte, à prendre selon avis du médecin ou pharmacien. En comprimé.

- naproxène, à prendre sous forme de comprimés

- diclofénac, 12.5 mg (dosage adulte en vente libre), à prendre selon avis du médecin. En comprimé.

- diverses autres molécules, demandez conseil dans votre pharmacie

- des mélanges de ces molécules (par exemple AAS et paracétamol,...), parfois complété par d'autres molécules comme la caféine (semble-t-il pour accélérer la rapidité d'action).

Remarques sur les analgésiques :
1. Le choix d'un analégisque est assez personnel, essayez plusieurs médicaments (molécules énoncées ci-dessus) pour voir lequel vous fait le plus d'effet, notamment en fonction de votre sensibilité (par exemple l'aspirine est peu adaptée en cas de brûlures d'estomac,... Demandez l'avis d'un spécialiste qui vous renseignera).

2. La prise d'analgésiques à long terme peut paradoxalement accroître le mal de tête, veillez à en prendre raisonnablement. Demandez conseil à votre pharmacien ou médecin.


CONSEILS

Boire une tasse de café, cette plante aurait un effet bénéfique contre les maux de tête pour certains. Attention toutefois pour certaines personnes, notamment les personnes migraineuses, le café peut augmenter et aggraver les maux de tête, à essayer personnellement pour voir si le café vous aide ou non lors de maux de tête.

- Boire beacoup d'eau avant (en prévention) et pendant le mal de tête.

- Mettre des poches de glaçe (attention protégée par un tissu pour éviter de "brûler" la peau par le froid) sur le front.

- Si vous buvez de l'alcool, n'oubliez pas de boire de l'eau en même temps, pour éviter une déshydratation provoquée par l'alcool et donc un potentiel mal de tête

- Prendre un bain chaud pour se détendre (effet favorable sur les maux de tête).

- Faire des exercices (sport) régulièrement.

- Se détendre par des techniques de streching ou de yoga

- Prendre vos médicaments en connaissance de cause et avec un gros verre d'eau (en cas de prise de comprimé ou capsule).


Traitement par la medecine traditionnelle

Piler des feuilles fraiches de azadiratcha indica (neem) et appliquer localement sur la tete.

Ecraser les feuilles fraiches de Guiera Senegalensis ( Nguer ) sur un linge, puis appliquer directement le cataplasme sur le front ou la zone douloureuse de la tete. Maintenir plusieurs minutes.






 

1 vote. Moyenne 2.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×