LES MYCOSES VAGINALES

LES MYCOSES VAGINALES

LES  MYCOSES VAGINALES

DEFINITION

Les mycoses vaginales, aussi appelées candidose vaginale, sont des contaminations provoquées par des champignons, la plupart du temps provoquée par la levure Candida albicans, au niveau de la zone intime. Cela provoque une inflammation du vagin. La mycose vaginale peut aussi toucher les petites et grandes lèvres (organes génitaux externes).

Il ne s'agit pas d'une maladie liée à un manque d'hygiène mais due à une perturbation de la flore vaginale naturelle dont plusieurs facteurs peuvent en être la cause.

Les mycoses vaginales touchent de très nombreuses femmes, près de 75 % (3 sur 4) des femmes seraient concernées au moins une fois dans leur vie.

Mycose vaginale chronique
On parle de mycose vaginale chronique lorsque cette infection survient plus de 4 fois par an. Dans ce cas consultez un médecin et évitez de vous soigner par automédication

LES  CAUSES

Sachant que les mycoses vaginales sont provoquées par des champignons (en général par la levure Candida albicans dans 80% des cas), certains facteurs peuvent favoriser le développement de cette levure en excès (Candida albicans étant toujours présent dans la région vaginale mais en petite quantité) tel (les) que :

- des variations hormonales (règles)

- une grossesse (souvent au 3ème trimestre)

- le diabète

- troubles de la glande thyroïde

- la prise de certains médicaments (antibiotiques comme l'amoxicyline, corticoïdes ...)

- le stress

- la prise de la pilule

- une mauvaise hygiène locale, par exemple lorsque vous allez aux toilettes, il faut nettoyer la zone intime de l'avant vers l'arrière (du vagin vers l'anus) pour éviter de contaminer le vagin avec des champignons provenant des intestins

- une hygiène trop excessive au niveau de la zone intime

- des habits qui serrent trop ou sont en matière synthétique

- l'âge (les sujets âgés sont plus susceptibles de développer une mycose vaginale)

- une infection dans une autre région du corps (le système immunitaire "travaille" trop et les mycoses peuvent se développer plus facilement)

LES  SYMPTOMES

Lors de mycose vaginale (candidose vaginale), des démangeaisons rouges apparaissent au début. Puis des brûlures (aussi à la miction), des douleurs et des pertes blanches souvent inodores sont souvent présentes. Une certaine rougeur dans les parties génitales et une douleur au niveau du vagin peuvent également apparaître.

Pour résumer on peut relever
3 symptômes typiques de la mycose vaginale

1. forte démangeaisons ou brûlures

2. pertes vaginales (pertes blanchâtres et granuleuses)

3. rougeurs (gonflement des tissus)

Notons que les douleurs lors de mycoses vaginales peuvent être augmentées par la miction ou des rapports sexuels.

Attention, des démangeaisons ou des douleurs au niveau du vagin ne sont pas forcément toujours le signe d'une mycose vaginale, bien au contraire, ces signes peuvent également être les symptômes : d'infections bactériennes, d'un herpès génital, d'allergie,...
Seul votre médecin peut faire un diagnostic exact et vous proposer le meilleur traitement en fonction de la maladie ou infection trouvée

LES TRAITEMENTS

On utilise en général des médicaments appelés imidazole : en particulier le clotrimazole, à utiliser sous forme de crème ou d'ovule à introduire dans le vagin ainsi que des comprimés.

Pendant la thérapie des mycoses vaginales, il est conseillé d'utiliser un savon adoucissant à pH alcalin lors de la toilette intime.

Demandez conseil à votre pharmacien, il dispose de médicaments pour soigner efficacement une mycose vaginale et pourra le cas échéant vous orienter vers un médecin.

Médecine Traditionnelle Africaine

Faire bouillir 35 g d'écorce de tronc D’Holarrhena floribunda (SALALI) dans 1 litre d'eau.
Filtrer et effectuer une toilette intime 2 fois par jour

Faire bouillir ensemble 10 minutes dans deux litres d'eau, 10 feuilles Piliostygma Thonningii, (NGUI NGUIS), 40 feuilles de Diospyros Mespiliformis, (ALOM) et une poignée d’écorce de racine de Lannea Acida, (SOON),filtrer, la laisser refroidir. Compresses sur le vagin, matin et soir, 5 à 6 jours.

8 votes. Moyenne 3.13 sur 5.

Commentaires (1)

1. Maria B. 07/09/2010

Bonjour à toutes!
J'ai eu le même problème alors, je me permets de vous écrire car je crois que c'est important. Pendant des années j'ai souffert de mycoses à répétition et à l'époque, j'ai consulté une dizaine de gynécos. Ils m'ont diagnostiqué une mycose vaginale - une infection par le Candida Albicans, mais en fait, aucun d'eux n'a réussi à me soigner. Mes problèmes finissaient toujours par revenir malgré les traitements aux antibiotiques. J'ai perdu toute confiance dans les gynécos, je ne savais plus quoi faire ! Et en plus des douleurs vaginales, des sensations de brûlure et des pertes blanches que je devais supporter au quotidien, je ne vous raconte pas comment ça a ruiné ma vie intime, mon couple - car on finit bien par avoir peur du sexe, on n'a pas envie d'avoir mal, et en même temps, on se sent coupable de refuser à son ami, bref, c'était l'enfer ! Je ne pouvais pas croire qu'une infection pouvait détruire ma vie à ce point !

Je vous souhaite bonne chance et j'espère que vous viendrez bientôt à bout avec la mycose !
Maria B.

Ajouter un commentaire

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site