ANEMIE

ANEMIE

 

 

DEFINITION

L’anémie est une maladie touchant la qualité ou le nombre des globules rouges. Ces derniers sont des cellules du sang, permettant d’amener l’oxygène aux différents tissus du corps, grâce à l’hémoglobine qu’ils transportent.

En réalité, il existe plusieurs sortes d’anémies, puisque les causes sont diverses. Cela peut être dû à un manque dans les éléments précurseurs des globules rouges lors de leur fabrication (érythropoïèse): le fer, la vitamine B12 ou encore l'acide folique. Une autre cause peut être une grande perte de sang lors de règles abondantes ou d’ulcères, par exemple. Les femmes enceintes développent souvent une anémie, suite à un besoin accru en fer, Voir rubrique causes de l'anémie. Les symptômes sont eux aussi divers. Les malades seront souvent fatigués, souffrent d’essoufflement, de palpitations, de vertiges entre autres.

Différents traitements sont utilisés pour parer à la maladie, tels que la supplémentarité en fer, en vitamine B12 ou en acide folique. Suivant le type et la gravité de l’anémie, il sera parfois nécessaire de procéder à des transfusions de sang. Les traitements de l’anémie sont expliqués dans la partie traitement de l'anémie.

 

CAUSES

Comme vu dans la partie définition de l'anémie, il en existe plusieurs causes, donc plusieurs types d’anémies.

- Anémie pernicieuse ou mégaloblastique: Cette sorte d’anémie est très fréquente. Elle est provoquée par une déficience en vitamine B12 ou d'acide folique, due à une mauvaise absorption de cet élément au niveau gastrique, lors de gastrite, par exemple.

- Anémie ferriprive (carence martiale) : la maladie est provoquée par une carence en fer, lors de pertes excessives (menstruations abondantes, hémorragies gastriques dans le cas d’un ulcère gastrique) ou d’apports insuffisants (carences alimentaires, malabsorption, besoins augmentés lors de grossesse). Il s'agit de l'anémie la plus fréquente.

- Anémie hémolytique: Cette forme d’anémie est due à un manque de globules rouges si la production est insuffisante ou la destruction trop massive. C’est le cas lors de certaines maladies infectieuses, auto-immunes ou toxiques. Nous pouvons citer les lymphopathies malignes, certains médicaments, les maladies virales, ou même parfois, inconnues.

- Anémie du nouveau-né: Le nouveau-né peut souffrir d’anémie, lorsqu’il y a eu une déficience placentaire ou un problème de compatibilité Rhésus entre la mère et l’enfant

 

LES  PERSONNES A RISQUE

Les personnes à risque sont les suivantes :

- personnes souffrant de gastrite (malabsorption de la vitamine B12)

- personnes souffrant d’ulcères gastriques (perte de sang)

- personnes souffrant de lymphomes (destruction des cellules du sang)

- femmes ayant de fortes menstruations (perte abondante de sang)

- femmes enceintes (besoin en fer augmenté)

- femmes enceintes (lors d’incompatibilité Rhésus entre la mère et l’enfant)

 

LES  SYMPTOMES

Les symptômes de l’anémie sont mieux supportés lors d’anémie chronique, car le corps a le temps de s’adapter au manque d’oxygène. Ce n’est pas le cas lors d’anémie aiguë où la chute drastique des globules rouges est moins bien tolérée.

Les symptômes généraux aux différentes sortes d’anémie sont les suivants:
-
fatigue
-
pâleur de la peau et des muqueuses
- palpitations
- essoufflement

Suite au manque d’oxygène, les symptômes peuvent s’aggraver et provoquer en plus de ces symptômes initiaux,
- des maux de tête
- des vertiges
- des bourdonnements d’oreille

Les symptômes caractéristiques aux différentes sortes d’anémie, sont énumérés ci-dessous.

  •  - Anémie pernicieuse ou mégaloblastique: Cette forme d’anémie est en général bien tolérée, vu son installation progressive. La vitamine B12 intervenant également dans la transmission nerveuse, sa carence peut provoquer des troubles nerveux.
  •  - Anémie ferriprive (anémie par carence martiale): En général, les symptômes de cette forme d’anémie sont identiques aux symptômes généraux. De plus, la maladie est bien tolérée: le corps s’adapte au manque ongles.
  •  - Anémie hémolytique: En plus des symptômes généraux, il est possible d’identifier une grosse rate (splénomégalie) ou un ictère
  •  - Anémie du nouveau-né: les signes caractéristiques de l’anémie du nouveau-né sont la pâleur, une difficulté lors de la prise du biberon (dû à un essoufflement) et un souffle cardiaque.

 

LES  TRAITEMENTS

 

En premier lieu, lors d’anémie, il s’agira de traiter les symptômes: arrêter les hémorragies (menstruations, ulcères). Ensuite, on traitera les causes de l’anémie: supplémentarité en acide folique, en vitamine B12 ou en fer. Les médicaments et les soins contre l’anémie sont les suivants :

  •  - Anémie pernicieuse ou mégaloblastique: En plus de traiter la cause (malabsorption de vitamineB12, il s’agira de fournir au malade cette substance manquante sous forme de comprimés (par voie orale) ou sous forme parentérale (par injection).
    •  
    •  toxique. Ensuite, on pourra contrecarrer la déficience en globule rouge par une transfusion. - Anémie hémolytique: Vu le nombre de causes de cette sorte d’anémie, il s’agira dans un premier temps d’en trouver les origines. Si l’anémie est due à un médicament, par exemple, il faudra commencer par Le traitement se fait durant 6 mois en principe.- Anémie ferriprive: Le traitement consiste en un apport de fer par voie orale.
      arrêter le médicament
    •  
    •  afin d’éviter une incompatibilité Rhésus. Les femmes présentant cette - Anémie du nouveau-né: Les femmes enceintes sont toutes diagnostiquées incompatibilité, recevront une injection de Rhophylac®, médicament contenant des immunoglobulines (Ig). Ces Ig sont destinés à contrer les anticorps de la mère, afin d’éviter l’anémie chez son foetus. Chez le nouveau-né souffrant d’anémie déclarée, il sera parfois nécessaire de procéder à une transfusion.

 

 

Médecine traditionnelle Africaine

Laisser macérer dans 1 verre d’eau  toute la nuit  15 fleurs blanches de catharanthus roseus (Pervenche) puis boire le lendemain matin (pour enfants)

 

Ecrasez des feuilles de chou, ajouter de l’eau, bien malaxer puis extraire le jus.

Boire un verre par jour (pour adultes)

 

Prendre chaque matin a jeun, deux cueilleres à soupe de miel

Faire une décoction de 15 minutes avec 1 poignée de feuilles sèches de psidium guajava (goyavier) + 3 verres d’eau et boire.

 

 


 

 

 

 

 

2 votes. Moyenne 3.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×