COMBRETUM MICRANTHUS

Combretum michantum

                                 
Français : Kinkéliba ; Haoussa : Giéza ;  Wolof : Douté, Sexeo


Le Kinkéliba est un petit arbre ou arbuste buissonnant ou sarmenteux, de 2 à 10m de haut pouvant atteindre 20m en enlaçant les branches des arbres voisins. L’écorce est grise, fibreuse, avec une  tranche orange à brun rouge. Les rameaux sont rouges bruns, velus et écailleux. Les feuilles sont opposées ou verticillées par trois, de forme variable, elliptiques ou ovales et généralement deux fois plus longue que large. Le Limbe à sommet acuminé a une base en coin, glabre, un dessous avec des touffes de poils à l’aisselle des nervures et des écailles éparses blanches ou rouges. Il devient brun rouille en séchant. Les jeunes feuilles ont le dessous couvert d’écailles rousses. Les pétioles sont écailleux avec une longueur de 2 à 9mm   La fleur est  blanchâtre avec un diamètre  de 2mm, à calice couvert d’écailles ferrugineuses avec une corolle à 4 pétales. Le fruit samare à 4 ailes, plus ou moins glabre et couvert d’écailles rougeâtres sur la graine, de 12-15mm de long, brune ou marron à maturité.

La floraison a lieu en seconde partie de saison sèche, plus ou moins avant ou au moment de l’apparition des premières feuilles.
C’est une espèce qui habite les savanes sahélo-soudaniennes et soudaniennes, sur sols pierreux, gravillonnaires, cuirassés et sur les termitières. Elle est un indicateur des sols pauvres.
On la trouve du Sénégal à la Mauritanie, et du Niger au Nigeria. Elle est commune, grégaire et localement abondante.

Utilisations médicinales : La plante à plusieurs usages. Elle est fébrifuge, tonique, diurétique, anti diarrhéique et cholagogue. Les racines sont vermifuges et sont utilisées pour traiter les plaies, la fièvre, la syphilis et la stérilité féminine. L’association des racines et des  feuilles est employée pour traiter la fièvre et les courbatures. L’écorce est employée comme baume pour masser les contorsions et les entorses. Les rameaux soignent les  rhumatismes. Les feuilles traitent l’ictère, les hépatites, l’hématurie, le paludisme, l’anorexie, les coliques et la diarrhée. Le fruit s’utilise pour les  gingivites. Les feuilles en  infusion donnent un bon thé rafraîchissant.

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site