CASSIA ALATA

Cassia Alata.

Wolof : Mbata ; Français : Casse ailée, Herbe à Dartre


FAMILLE : Césalpiniacées
PARTIES UTILISÉES : Principalement les feuilles.

ORIGINE : Originaire d'Amérique tropicale cet arbuste atteint deux à trois mètres de haut. Ses fleurs, dressées en épis, sont jaune d'or et très décoratives. Comme les autres cassias, il est peu exigeant quand à la nature du sol, mais il demande par contre à être planté en plein soleil. Il s'est répandu dans toutes les régions chaudes du monde.

COMPOSITION :
Toutes les parties de la plante contiennent des anthracénosides :
(dérivés de la rhéine et de l'anthraquinone).

SCIENCE
Des études scientifiques et cliniques ont permis de vérifier la plupart des activités de cette plante bien connue en médecine populaire. Ces travaux donnent la possibilité d'employer cette plante sous forme de phyto-médicament. Des auteurs ont en effet traité 150 observations relatives à des colopathies amibiennes en utilisant un extrait de cette plante; la guérison est obtenue dans 83,34 %. On peut dire que cette plante est aussi efficace que la spécialité pharmaceutique Flagentyl dans l'amibiase intestinale. Le principe actif responsable des activités anti-diarrhéique et antiamibienne est un flavonoïde: le quercitrin. D'autres études ont pu mettre en évidence d'autres activités de ce végétal: sédative, anxiolytique, analgésique, antipyrétique, anti-inflammatoire et spasmolytique.

PROPRIETES THERAPEUTIQUES :

C'est un remède puissant pour soigner des dermatoses diverses: eczéma surinfecté; ulcères tropicaux, herpès circiné (mycose cutanée), parasitoses cutanées surinfectées. Plaies infectées ou surinfectées.
Elle possède également des vertus antiparasitaires : Gale, Tiques.
En décoction, elle possède des propriétés laxatives.

Usage médicinal
La plante entière fraîche est utilisée en décocté comme antiasthmatique, dans les bronchites et maladies respiratoires. Mais dans un grand nombre de pays tropicaux, les indications principales de la plante que l'on retrouve sont anti-diarrhéique et antiamibien. Les feuilles fraîches sous forme de pulpe, de jus ou de poudre, servent à soigner les dartres, l'eczéma, la teigne et la gale.
En Afrique, les feuilles sont parfois utilisées en infusion contre la grippe,
ou encore comme fébrifuge et sudorifique.



8 votes. Moyenne 3.13 sur 5.

Commentaires (1)

1. aminatousalut 22/07/2011

salut

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×