ALIUM SATIVUM

ALLIUM SATIVUM

Francais : Ail .    Wolof : Ladji


L'ail est une plante potagère vivace monocotylédone dont les bulbes, à l'odeur et au goût forts, sont souvent employés comme condiment en cuisine dans de nombreuses recettes. Une tête d'ail se compose de plusieurs caïeux ou gousses d'ail. Originaire d'Asie centrale. On pense qu'il dérive de l'espèce asiatique Allium longicuspis. Il est utilisé depuis 5 000 ans.
Plante herbacée, bulbeuse et vivace assez grande à nombreuses feuilles engainant le bas de la tige. Elle mesure 5 à 12 cm de hauteur en temps normal, avec un espacement de 10 cm.
L'inflorescence est enveloppée d'une spathe en une seule pièce tombant assez rapidement. Les fleurs sont groupées en ombelles. Assez peu nombreuses, elles sont de couleur blanche ou rose et s'épanouissent en été.

Le fruit est une capsule à trois loges, mais celle-ci est rarement produite. La racine à bulbe est composée de 3 à 20 bulbilles (gousses) arquées (les caïeux).
On distingue deux sous-espèces: subsp. Ophioscorodon, plantée en automne, et subsp. Sativum, plantée au printemps. Les deux sous-espèces sont respectivement appelées « ail d'automne » et « ail de printemps ».

La plante aime les sols légers, profonds, riches en éléments nutritifs et bien drainés, à 3 à 5 cm de profondeur en rangs espacés de 25 cm. Distancer les plants de 10 en 10 cm. Les bulbes d'ail pourrissent dans les sols lourds et glaiseux. Il ne faut pas cultiver dans les sols organiques ni utiliser des fumiers frais, cela les fait pourrir. L'ail préfère les engrais granulaires minéraux.

Utilisation médicinale
: Des extraits d'ails sont ingérés pour des raisons médicales par un peu plus de 4% de la population américaine et 10% de la population australienne.
L'ail renferme des vitamines A, B1, B2 et C, divers antibiotiques naturels dont l'ajoène (ce dernier, instable, serait retrouvé à de trop faibles doses dans l'organisme après ingestion d'ail pour avoir une réelle efficacité. Il détruit les bactéries intestinales pathogènes sans détruire pour autant la flore.
Il possède des agents anticoagulants, pouvant potentialiser les risques de saignements en cas d'association avec des médicaments antiagrégants plaquettaires.
Les extraits d'ails sont utilisés communément dans le traitement du rhume, sans efficacité démontré. Il pourrait avoir une efficacité modérée pour baisser les chiffres lors d'une hypertension artérielle
.
Autres utilisations
Il neutraliserait le venin des insectes
Il peut constituer une bonne colle
Il permet de creuser le verre
Les volailles qui en consomment pondent mieux
L'ail est aussi très efficace pour lutter contre la « cloque » des fruitiers à noyaux (pêchers, nectarinier), on le plante au printemps au pied des arbres qui resteraient sains
Ce serait aussi un excellent anti-bactérien et un fongicide puissant, qui donneraient de bons résultats pour soigner les Candidas albicans ou les mycoses digestives

 

 

3 votes. Moyenne 4.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site