ADONSONIA DIGITATA

ADONSONIA DIGITATA

Français : Baobab Wolof : Gouye


Le baobab est un arbre à port très caractéristique dû au tronc énorme, atteignant 7m de diamètre et souvent creux, aux branches robustes et tortueuses, généralement étalées. Dans les villages, son tronc est court, souvent déformé par l'écorçage en bandes d'environ 2m de haut (présence de 1-2 bourrelets horizontaux sur tout le périmètre). L'écorce est lisse, gris, argenté à violette, épaisse et fibreuse à tranche marbrée de rouge et de blanc. Les rameaux sont gris, et légèrement pubescents devenant glabres. Les feuilles sont alternes, composées digitées, avec 5 à 7 folioles sessiles ou presque, longuement pétiolées glabre ou presque. Les pétioles sont glabres ou presque, et ont une longueur de 7,5 à 15 cm. Les fleurs solitaires, pendent au bout d'un pédicelle de 20 à 80cm, à corolle blanche, avec 5 pétales qui se recourbent vers le haut et qui dégagent des étamines de 10 à 20cm de diamètre. Le fruit (appelé pain de singe) est une capsule indéhiscente qui ressemble à une cabosse ligneuse, pubescente, vert bronze à brun, ovoïde à subsphérique, pouvant persister longtemps sur l'arbre. A maturité, il contient de nombreuses graines noires noyées dans une pulpe farineuse blanche mêlée de fibres rougeâtres.

La floraison à lieu en fin de saison sèche ou juste avant les premières pluies, souvent avant
l'apparition des premières feuilles.

On trouve le baobab dans les zones sahélo-soudaniennes. C'est une espèce protégée, souvent plantée, dont la présence est liée à l'occupation humaine. En brousse, il signale les villages disparus. Préfère des sols de qualité très variable.
Il est répartit en Afrique tropicale sèche, du Sénégal au Soudan. En Afrique orientale, de l'Ethiopie au Mozambique jusqu'au Natal.

Utilisations Médicinales : Les feuilles sont utilisées contre l'asthme. Les écorces sont fébrifuges. L'écorce est employée contre le paludisme, l'inflammation du tube digestif, la carie dentaire, l'anorexie et les lumbagos. Les racines  sont fortifiantes et luttent contre le paludisme. Les feuilles sont diurétiques et diaphorétiques, mais sont aussi utilisées comme antidiaphorétiques et toniques. Elles permettent aussi de traiter la diarrhée, la dysenterie, et les lumbagos. La pulpe du fruit est cicatrisante. Les Fibres rouges sont emménagogues, et s'utilisent contre l'aménorrhée. Les graines sont galactagogues et soignent la carie dentaire, la gingivite, le paludisme, la rougeole et les gastrites. Sa gomme est utilisée pour les plaies. Et sa sève pour la carie dentaire.

Autres Utilisations : Les feuilles servent de condiment alimentaire et elles sont très largement utilisées et commercialisées. La pulpe du fruit sert aussi à fabriquer une boisson acidulée et sucrée. L'écorce permet de soigner les chevaux. Les rameaux, les feuilles, et la pulpe du fruit sont donnés au bétail en saison sèche, contre la diarrhée chez les bovins. Le tronc creux, sert parfois d'abri, de grenier ou de réservoir d'eau. L'écorce entre dans la fabrication de corde d'instrument de musique, de cordages, de liens, de filets, de nattes et de teinture rouge.

 

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×